Véhicules écologiques : immatriculations en forte hausse pour l’Europe

Les immatriculations de véhicules électriques, hybrides et au gaz en Europe ont connu une croissance de 28,8 % si l’on compare les résultats des premiers trimestres 2014 et 2015. Cette dynamique devrait se poursuivre puisque les constructeurs commencent à l’activer pour atteindre les nouveaux objectifs d’émission moyenne de CO2 pour 2021.

toyota prius plug-in

Les véhicules écologiques montent en puissance sur le territoire européen. C’est ce qui ressort des derniers chiffres publiés par l’ACEA (association des constructeurs européens d’automobile) qui font état d’une hausse de 28,8 % des immatriculations entre le premier trimestre 2014 et le premier trimestre 2015. Au total, 144 421 voitures électriques, hybrides rechargeables, hybrides et au gaz ont ainsi été vendues en Europe.

Le marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables est le plus dynamique avec une croissance de 117,9 % pour la période comparée (24 630 immatriculations contre 11 304 pour les trois premiers mois de 2014). Les hybrides simples ont enregistré une croissance plus modeste de 21,4 %, mais restent encore très populaires avec 56 704 immatriculations. Enfin, les modèles au gaz naturel et au propane sont les véhicules à énergie alternative les plus vendus en Europe avec 63 087 immatriculations (hausse de 16,5 %).

En terme d’analyse par pays, c’est le Royaume-Uni qui se classe au premier rang des marchés ayant enregistré les plus fortes progressions des immatriculations de véhicules écologiques avec une croissance de 64,2 % pour la période considérée. La France arrive deuxième avec une hausse de 33,9 % devant la Norvège (32,7 %). Pour rappel, le marché français vient de connaître un mois d’avril record en ce qui concerne les immatriculations de modèles 100 % électriques. Il faut noter que cette période de hausse devrait se prolonger encore durant plusieurs années au fur et à mesure que l’échéance 2021, année d’entrée en vigueur totale de la nouvelle limitation des émissions de CO2 en Europe à 95 g/km, approche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.