Voiture autonome : Dongfeng-Renault programme ses premiers tests sur route

Dongfeng Automotive, partenaire chinois de Renault-Nissan, va mener les premiers tests sur route d’une voiture autonome de l’alliance en Chine. Ces tests se feront dans les rudes conditions de la circulation chinoise. Il s’agit d’une avancée importante vers la commercialisation.
renault-dongfeng

Dynamisme

L’alliance Renault-Nissan multiplie les initiatives pour maintenir sa domination sur le marché des voitures électriques. Après la présentation de la nouvelle version de la Renault Zoe et ses 400 km d’autonomie au Mondial de l’auto de Paris 2016, elle s’apprête à lancer des tests sur route pour une voiture autonome. Cette fois-ci c’est par l’intermédiaire de Dongfeng Automotive, avec qui l’alliance a un joint-venture, que le projet sera mené. Les tests en question se dérouleront en Chine, à Wuhan, dès le mois prochain. Les conditions de circulation seront réelles. Les 2 km de trajet permettront ainsi de vérifier le caractère fonctionnel de la technologie compte tenu de la densité légendaire du trafic urbain des métropoles chinoises.

Objectif 2020

L’alliance n’a pour l’instant pas révélé tous les détails du modèle qui sera testé. Il pourrait toutefois s’agir d’une déclinaison de la Zoe. Renault travaille depuis quelques années sur le prototype Next-Two, le premier à exploiter la technologie de la conduite autonome. Quoi qu’il en soit, les tests sur route constituent un signe encourageant quant à l’arrivée prochaine de la technologie sur le marché. Chez la concurrence (BMW, Audi, Volvo, Tesla), les premières voitures entièrement autonomes sont annoncées pour une commercialisation aux alentours de 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.