Voiture électrique : PSA et Bolloré vont coopérer

PSA et Bolloré ont conclu un accord pour la construction et la commercialisation de voitures électriques et la mise en place d’un réseau mondial d’autopartage. Le premier va produire la Bluesummer au sein de ses installations dès cette année. Bolloré envisage de coopérer avec d’autres constructeurs dans les prochaines années pour la promotion de la mobilité électrique.

 

La Bolloré Bluesummer

La Bolloré Bluesummer

Conscients de la nécessité de joindre les forces pour le développement de l’industrie de la mobilité électrique en France, les groupes PSA Peugeot Citroën et Bolloré ont annoncé le lancement d’une coopération pour la production et la commercialisation de voitures électriques ainsi que pour la promotion au niveau global de services d’autopartage électrique. D’après l’accord qui a été officialisé la semaine dernière, PSA va assurer la construction de la nouvelle Bolloré Bluesummer, une 4 portes électrique décapotable avec 200 km d’autonomie, auprès de son usine de Rennes. La Bluesummer sera par la suite commercialisée dans les concessionnaires des marques Peugeot-Citroën. 3 500 exemplaires par an sont au programme à partir du lancement de la production au mois de septembre 2015. La conquête du marché mondial de l’autopartage électrique commencera quant à elle en Europe avant la mise en place d’un joint venture internationale.

 

D’autres partenariats en vue pour Bolloré

 

Bolloré n’en est pas à son premier partenariat avec un constructeur automobile majeur dans le domaine de l’électrique. L’année dernière, au mois de septembre, le groupe a déjà signé un accord avec Renault pour la construction d’un autre de ses modèles, la Bluecar, auprès des installations de ce dernier à Dieppe. Une porte-parole du groupe a d’ailleurs indiqué à Reuters que d’autres partenariats avec des constructeurs étrangers sont à l’étude, toujours dans le but d’accélérer la vulgarisation des véhicules électriques. Pour PSA, cet accord constitue une nouvelle manifestation de sa volonté de refaire son retard sur la concurrence dans le domaine de la mobilité électrique. Plus tôt cette année, il a annoncé son intention de lancer un nouveau modèle électrique moins cher et proposant plus d’autonomie d’ici 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.