Voiture à l’hydrogène : le froid n’affecte en rien l’autonomie pour Toyota

Alors que les critiques adressées à la voiture à pile à combustible à l’hydrogène se font de plus en plus nombreuses, Toyota répond à sa manière en mettant en avant les bonnes performances de sa technologie dans des conditions de froid intense. Il a été aidé par les expériences de deux firmes américaines ayant testé quelques-uns de ses modèles de démonstration.

 

 toyota fchv-adv

 

Les voitures à pile à combustible à l’hydrogène de Toyota n’ont pas peur du grand froid. C’est ce qu’a annoncé fièrement le constructeur cette semaine en se basant sur les expériences de deux compagnies américaines qui ont utilisé la Toyota FCHV-adv pendant la vague de température extrême qui a récemment frappé les États-Unis. L’une de ces compagnies, Proton Onsite, a exploité une flotte de 10 véhicules dans le Connecticut et a pu constater que ces derniers continuaient à fonctionner normalement avec une autonomie inchangée. « Je suis allé vers ma Toyota FCHV et dégagé un peu de neige avant de démarrer la voiture immédiatement, sans problème », a notamment déclaré Mark Schiller, vice-président de Proton.  Ce dernier a précisé que la température extérieure approchait de 0°C, que le chauffage était activé, mais que l’autonomie de 480 km était quand même assurée.

Une bonne publicité pour la technologie

Air Products, une autre firme basée dans le Pennsylvanie, a également eu la même expérience. Nick Mittica, responsable commercial pour les systèmes à énergie hydrogène, a confié que la « FCHV-adv offrait d’excellentes performances dans des conditions dures ».  Les ingénieurs de Toyota effectuent eux-mêmes des tests similaires à Yellowknife, au Canada, où les températures atteignent souvent -30°C.  Les performances de la voiture à l’hydrogène dans une condition caniculaire n’ont pas été négligées avec des études menées dans le parc national Death Valley (Vallée de la mort), en Californie. Ces récits constituent une excellente publicité pour le constructeur nippon à un an de la commercialisation programmée de son premier véhicule à pile à combustible grand public et face aux critiques parfois acerbes des opposants à la technologie, préférant l’électrique. Voitures électriques qui peuvent, justement, montrer quelques intolérances aux températures extrêmes.

Une réflexion au sujet de « Voiture à l’hydrogène : le froid n’affecte en rien l’autonomie pour Toyota »

  1. documentezvousvousmeme

    ces vehicules ne seront jamais commercialises.ils sont prets depuis longtemps, mais le lobby petrolier les empechera par tous les moyens.les stations, seul moyen de vous faire payer, existeront si les lobbys ont le controle.normalement, l’hydrogene devrait etre produit a bord du vehicule, en mettant de l’eau dans un reservoir.jamais les lobbys ne vous permettrons cette liberte d’enfin rouler gratuitement, sans polluer.l’evolution de notre societe doit passer par la mise au chomage massifs de quelques centaines de milliers d’emploi pour permettre aux milliards d’autres de se deplacer sans se ruiner et sans polluer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.