Honda Insight 2 hybride

Honda Insight 2 hybride

Avec la Honda Insight 2, le constructeur japonais souhaite démocratiser les voitures hybrides. Et pour le coup le véhicule à de grandes chances d’y parvenir, puisqu’il se place à un tarif légèrement plus bas que ces concurrents, alors que la compacte Honda possède des avantages appréciables. Le véhicule est en effet globalement bien fini, profite d’un comportement routier sain et d’une motorisation qui sans être très puissante a le mérite de remplir ses objectifs écologiques.

Informations techniques de la Honda Insight 2 hybride :

Type d’hybride :Non rechargeable
Date de commercialisation :1 janvier 2009
Date de fin de commercialisation :1 janvier 2015
Moteur thermique
Cylindrée :1339 cm3
Puissance du moteur thermique :88 cv - 65 kW
Carburant :Essence
Moteur électrique
Puissance du moteur électrique :10 kW - 14 cv
Couple du moteur électrique :78 Nm
Performances globales
Puissance totale :102 cv - 75 kW
Emissions de CO2 :101 gr/km
Vitesse maximale :182 km/h
0 à 100 km/h12,5 secondes
Autonomie et batteries de la Honda Insight 2 hybride
Autonomie totale :900 km
Autonomie 100% électrique :0 km
Type de batteries :NiMH
Capacité des batteries :0,6 kWh
Consommation de la Honda Insight 2 hybride
Urbain:4,6 l/100km
Mixte:4,4 l/100km
Extra-urbain:4,6 l/100km
Dimensions de la Honda Insight 2 hybride
Longueur :4396,2 mm
Largeur :1695 mm
Hauteur :1425 mm
Poids :1204 kg
Nombre de portes :5
Places assises :5
Volume du coffre :408 - 584 dm3

Prix de la Honda Insight 2 hybride :

Prix hors bonus22800 €
Bonus Malus2280
Disponibilité :1 janvier 2009

Avantages et inconvénients : l’essentiel

Points positifsPoints négatifs

- Grande habileté.
- Prix bas.
- Bien équipé.
- Bonne ergonomie.

- Intérieur peu flatteur.
- Batteries d'une intensité trop faible.
- Banquette arrière trop courte.

Les essais au volant de la Honda Insight 2 hybride :

L’essai de la Honda Insight 2 réalisé par Turbo nous permet d’apprendre que l’intérieur du véhicule est globalement bien fini, mais que l’on y retrouve toujours des plastiques durs qui sont du plus mauvais effet. Le comportement routier est, lui, correct, par contre on regrette que la solution choisie par le constructeur ne nous permette pas de jouir des joies des voitures électriques. Le moteur thermique ne se coupe en fait jamais vraiment complètement et se fait donc toujours entendre. De plus, la faible puissance des batteries et du moteur électrique permet de rouler en mode tout électrique que dans de rares occasions, généralement en descente.

<br /><br />

Pour Autoplus, qui a pu tester la Honda Insight 2, le véhicule offre un équipement généreux, mais un habitacle qui donne une impression de basse qualité. De plus, le site regrette que le système choisi par Honda ne soit plus performant notamment en ville. En effet, la motorisation électrique semble vraiment insuffisante et ne permet pas de profiter réellement des avantages de l’hybride. Toutefois, la nouvelle version de l’Insight se place à un tarif très attractif, puisque Honda est ainsi un des seuls constructeurs à proposer un compact hybride à moins de 20 000€ bonus déduit.

Galerie photos de la Honda Insight 2 hybride :

4 réflexions au sujet de « Honda Insight 2 hybride »

  1. Ben

    les batteries sont plutôt imposantes. Chez Honda, comma dans la plupart des constructeurs, les batteries sont dans le coffre, et prennent la place de la roue de secours ; on roule donc sans aucune roue de secours, avec juste un spray pour les petites crevaisons. Quant aux éclatements de pneus, on reste sur place et on appelle la dépanneuse. Certains constructeurs (Chevrolet Volt, Honda FCX) placent les batteries en partie centrale, ce qui impose un tunnel central assez haut à l’intérieur de l’habitacle. De ce fait, ce type de véhicules ne dispose que 4 places.
    Les batteries sont pesantes (jusque 500 kg).

    Placer une attache remorque à ces voitures est interdit.

    Bien que les batteries sont ici bien confinées et protégées, en cas d’accident grave impliquant l’arrière du véhicule, il y a un risque d’explosion, car ces batteries sont des « bombes » (Comme les écrans plasma qui contiennent l’équivalent d’un litre d’essence) ! Il faut le savoir.

    Nous sommes dans les premières générations de voitures hybrides – électriques commercialisées. Malgré les remises gouvernementales, le prix d’attaque de ces voitures est encore élevé.

    Les batteries utilisées sont du même type que celles de nos gsm et appareil photo : lithium ion. Ces batteries ont également une durée de vie limitée et leur remplacement a un coût.

    Pour ces raisons, attendons leur libéralisation sur le marché et leurs premières maladies avant de se lancer. Leur prix risque de descendre.

  2. Michel

    Bonjour,
    je viens de commander une HONDA Insight Elegance et j’aimerai savoir pourquoi l’installation d’une attache remorque est interdite.
    Est-ce uniquement une raison fiscale ?
    Ce modèle pourrait-il néanmoins en accueillir une ?

  3. Pascal

    HONDA INSIGHT HYBRIDE : PLUS ECONOMIQUE QU’UNE PRIUS !

    Je possède une Honda Insight depuis plus d’un an et 22000km, et je peux maintenant faire un premier bilan :

    Economie : l’Insight est plus économique que la Prius. Si l’Insight consomme légèrement plus (0,4 l d’écart entre Prius et Insight, je suis à 4,9 de moyenne depuis l’achat), en revanche elle est 6000€ moins chère à l’achat et demande un entretien moins fréquent (20000km pour l’Insight contre 15000km pour la Prius). La plupart des assureurs proposent des remises pour les hybrides.

    Performances : largement suffisantes en usage normal et même en mode ECON, il suffit d’enfoncer l’accélérateur ou de mettre le levier de vitesse sur « S » et la voiture est transfigurée (moins de 9s pour le 80 à 120 km/h). La boite automatique à variation continue est une merveille de douceur en ville ou dans les bouchons et permet des accélérations sans aucun temps-mort quand c’est nécessaire.

    Confort : suspensions plutôt fermes mais jamais fatigantes, silence quasi permanent à bord (moteur très discret sauf forte accélération), équipement pléthorique, rapidité de mise en température étonnante (c’est bien agréable d’avoir du chauffage en moins de 2 mn en hiver…).

    Défauts : aucune voiture n’étant parfaite, on peut lui reprocher d’être un peu juste pour accueillir des passagers de grande taille à l’arrière (+ de 1,90m), ainsi que l’impossibilité de tracter.

    Tranquillité : il n’y a pas de démarreur, ni d’alternateur, ni de courroie de distribution, l’usure des freins est réduite puisque le freinage est en partie fait par le moteur/générateur électrique. Aucun risque de panne de vanne EGR, FAP colmaté, pompe à injection ou injecteur haute pression, poulie Damper ou volant moteur bi-masse, et autres joyeusetés des Diesel.

    Conclusion : Un véhicule plus économique qu’un Diesel, plus fiable et plus agréable et très bien équipé. N’écoutez jamais les gens qui croient connaître les hybrides, essayez-en une !

    PS : le poids total de l’hybridation (moteur + batterie + électronique) pèse seulement 58kg sur l’Insight…

  4. eric

    Honda sait bien faire mais n’a pas su le faire savoir. pour moi c’est la meilleurs hybridation on compense les faiblesses du thermique en ajoutant du couple dans les bas regimes résultat la grosse berline consomme moins qu’une Smart. La méthode Honda est plus écolo: petit moteur electrique (10Kw quand même) , petite batterie ( beaucoup moins polluant et pas cher) et une électronique « japonaise » de commande.
    L’impossibilité « légale » de tracter m’a détourné à regret de ce modèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.