Volkswagen prépare une méga usine de batteries pour voitures électriques

L’usine historique Volkswagen de Brunswick va se transformer en méga usine de batteries pour voitures électriques. 500 000 packs en sortiront annuellement.

Les moyens de l’ambition

Les 3 millions de voitures électriques par an annoncées par Volkswagen pour 2025 représentent plus que des promesses en l’air. La preuve, le groupe ne cesse de se doter de nouveaux moyens pour atteindre ses objectifs.  La dernière initiative en date porte sur la transformation des installations de Brunswick en une méga usine de batteries pour voitures électriques. On parle d’un volume de production annuelle de 500 000 unités. « La batterie constitue un élément essentiel de la chaîne de valeurs (des voitures électriques) et nous regroupons l’expertise pour l’ensemble de l’Europe à Brunswick », a déclaré Herbert Diess, Pdg du groupe,  à l’occasion de l’annonce du projet.

Une série de grands projets

En mars 2018, Volkswagen avait déjà révélé la future extension des sites de production de ses voitures électriques auprès de 16 usines réparties partout dans le monde. Les plans d’investissement massif se sont également multipliés. Tout comme les recrutements, dont celui de la tête pensante (responsable de programme) de la Tesla Model S et de la Tesla Model X. D’ailleurs, le concept de méga usine de production de batteries pour voitures électriques rappelle les « gigafactories » Tesla.

Sans doute pour marquer le côté historique de la décision, Volkswagen a choisi Brunswick, la plus ancienne usine du groupe. Opérationnelle depuis 1938, elle produit des batteries, des systèmes de direction électromécanique et des composants de suspension. D’ici peu, elle se focalisera sur la transformation des cellules sous-traitées  en batteries pour voitures électriques Volkswagen. Les modèles de la série dédiée aux électriques I.D devraient être les premiers servis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.