Citadine électrique : Citroën prépare une C1 électrique

Citroën travaille actuellement sur la production d’une nouvelle C1 électrique. En parallèle, le constructeur négocie avec Toyota pour le développement d’une plateforme commune.

« Je pense qu’elle sera probablement électrique ». C’est en ces termes que Linda Jackson, PDG de Citroën a répondu à une question des journalistes sur les évolutions futures de la C1. C’était en marge du Mondial de l’auto de Paris. Jackson y a souligné l’importance d’une évolution du segment des citadines. Celui-ci tend à privilégier les modèles de plus en plus petits en volume.

Pour ceux qui suivent de près l’histoire du modèle, la Citroën C1 électrique n’en est pas à sa première incursion sur le marché. En 2009, La firme britannique ECC a procédé à l’adaptation de la citadine. Le résultat, une citadine électrique dotée de 100 km d’autonomie baptisée C1 EV’IE, commercialisée à petite échelle. Cette fois-ci les performances visées s’alignent sur des standards plus élevés même si le constructeur n’a communiqué aucun chiffre.

Plateforme commune

Cette citadine électrique Citroën devrait inspirer des modèles venant de Toyota et des autres marques du groupe PSA. Le constructeur japonais, partenaire de longue date du groupe concernant les petits véhicules urbains, travaille également sur une citadine électrique. Les négociations se poursuivent actuellement pour déterminer s’il s’agira d’un modèle développé en commun. « Si nous trouvons une stratégie commune, nous pouvons continuer », a indiqué Didier Leroy, patron de Toyota Europe.

Dans le passé, le partenariat a permis de produire deux générations de Citroën C1, de Peugeot 108 et de Toyota Aygo. Une usine d’une capacité de 300 000 véhicules en a assuré la production en République tchèque. Les décisions finales sur la poursuite de la coopération interviendront dans les douze prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.