Hyundai : la pile à combustible offre plus d’opportunité que l’électrique

Hyundai continue d’affirmer sa conviction quant au succès de la voiture à pile à combustible à l’hydrogène surtout sur le long terme. La compagnie coréenne estime que la technologie offre davantage de possibilités aux ingénieurs et designers par rapport à l’électrique à batterie. Hyundai ne néglige cependant pas les autres technologies en y investissant plusieurs milliards d’euros.

 

Hyundai-ix35-pile à combustible

 

L’éternelle opposition entre les constructeurs automobiles qui misent sur la technologie de la pile à combustible et ceux qui ne jurent que par le 100 % électrique continue de nourrir l’actualité. La dernière sortie médiatique en date est à mettre à l’honneur de Hyundai qui a déclaré que la pile à combustible est plus intéressante à exploiter. Kim Sae Hoon, un haut responsable de la compagnie sud-coréenne, a appuyé cette affirmation par le fait que la compétition est « moins féroce » sur ce segment de marché. Il a ajouté que la pile à combustible à l’hydrogène offrait plus de flexibilité aux designers puisqu’elle s’adapte aussi bien à des véhicules de grandes tailles comme les bus qu’aux petites voitures. Sae Hoon a également mis en avant la plus grande autonomie proposée par les véhicules à pile à combustible et la rapidité à laquelle se fait un plein (moins de 5 minutes).

 

Pas d’adoption massive avant 10 ans

 

Ce haut responsable chargé du développement de la pile à combustible chez Hyundai a toutefois précisé que cette technologie ne bénéficiera pas d’une adoption massive par le public avant 10 années. Le prix encore trop élevé et l’insuffisance d’infrastructures de recharge sont les principales causes d’une telle situation. Durant ce laps de temps, les voitures électriques et hybrides continueront ainsi de dominer le marché. La Hyundai ix35 Fuel Cell, le premier modèle à l’hydrogène lancé par la marque ne s’est ainsi écoulé qu’à 273 exemplaires depuis le début de production en 2013 alors qu’un volume de 1 000 unités était prévu dès la première année. Pour remédier à cette situation, Hyundai a décidé de jouer sur tous les fronts en programment un investissement total de plus de 8,7 milliards d’euros d’ici les 4 prochaines années pour le développement de toutes les technologies de groupe motopropulseur écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.