Part de marché des voitures électriques : nouveau record en Norvège

Près de la moitié des voitures neuves immatriculées en Norvège sont désormais 100% électriques. Le pays a enregistré ce nouveau record mondial en septembre 2018. Le passage à la norme WLTP fait partie des explications avancées.

45,3 % des immatriculations de voitures neuves

Le succès des voitures électriques en Norvège n’est plus à présenter. Cependant, les résultats exceptionnels du mois de septembre 2018 méritent une attention spéciale. Avec 45,3% de part de marché occupée, les modèles zéro émission permet au pays scandinave d’établir un nouveau record mondial. Sur les 10 620 immatriculations de voitures neuves enregistrées durant le mois, 4 802 étaient 100% électriques. 8 carburaient quant à elles à l’hydrogène (Hyundai Nexo). Du côté des marques, Tesla reste la plus populaire avec 2016 exemplaires.

Ces chiffres ont connu une hausse de près de 25% par rapport à ceux de l’an dernier à la même période. Si l’on comptabilise les hybrides rechargeables, la part de marché s’élève à un taux hallucinant de 60%.

Taux d’émission moyen de 55 g/km

Grâce à cet engouement pour les modèles à faible émission de CO2, la Norvège affiche un taux moyen d’émission de CO2 (secteur transport) de 55 g/km. Il s’agit également d’un record. « Même si en Norvège, nous sommes habitués à des émissions moyennes de CO2 qui décroissent de mois en mois, c’est le plus faible niveau que nous avons mesuré », se félicite Oyvind Solberg Thorsen, directeur du comité consultatif sur le trafic routier.

Thorsen explique en partie cette hausse par la transition vers le nouveau standard WLTP. La nouvelle méthode de mesure entraînerait une consommation et des émissions de CO2 plus élevées. Ce qui implique à son tour une augmentation des taxes sur la plupart des voitures à moteur à combustion. Les consommateurs se tournent ainsi naturellement vers les voitures électriques et hybrides rechargeables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.