La voiture électrique pourrait favoriser la transition énergétique

Tel est le verdict d’une étude publiée par 2 fondations environnementales : la France pourrait miser sur la voiture électrique pour réussir sa transition énergétique, même si des progrès devront être faits en terme de processus de fabrication et de mode de production de l’électricité.

La voiture 100 % électrique, recette de la réussite de la transition énergétique ?

Cette étude sur l’impact environnemental de la voiture électrique, menée par la Fondation pour la nature et l’homme et la Fondation européenne pour le climat est d’une ampleur sans précédent. De nombreux acteurs y ont participé, comme Renault, Saft (batteries électriques) ou encore des O.N.G.

Pour que la voiture électrique ait une empreinte écologique des plus favorables, il faudra encore faire des efforts au niveau des impacts de la fabrication sur l’environnement, ou encore modifier les habitudes. Notamment au niveau des modes de production de l’électricité (énergies renouvelables VS énergie fossile et nucléaire), mais aussi de la durée de vie des composants des voitures électriques.

Néanmoins, si ces ajustements sont amorcés et menés à leur terme, la voiture électrique pourrait accélérer la transition énergétique. L’étude mentionne notamment que les batteries des voitures électriques pourraient servir de réserves d’électricité utilisée à d’autres fins.

130.000 véhicules électriques en France

Actuellement, 130.000 voitures électriques circulent sur les routes hexagonales. Selon les dernières projections de l’État, le parc automobile français devrait en comporter plusieurs millions d’ici 2 décennies. Cette étude s’est penchée sur l’impact réel de la voiture électrique, notamment en fonction du mode de production de l’électricité et de l’impact écologique de sa fabrication. La problématique des batteries est notamment abordée (polluants qui entrent dans le processus de fabrication, recyclage lorsque la batterie fonctionne encore, mais plus assez bien pour un véhicule électrique).

Le recyclage, un chantier sur lequel il faut travailler

Les constructeurs, comme Renault, en sont bien conscients : le recyclage est un point sur lequel il faut travailler. C’est pourquoi notamment la marque au lion loue ses batteries : en en restant propriétaire, elle s’assure de pouvoir les réutiliser pour d’autres véhicules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.