Toyota Prius+

Toyota Prius+

Toyota continue à étendre sa gamme de véhicules hybrides en diversifiant ses segments de marchés. Ainsi avec la Toyota Prius+, le constructeur japonais souhaite s’attaquer aux monospaces en appliquant la même recette qui a fait son succès sur le marché des compacts. Toyota nous présente donc un monospace compact, issu d’un croisement de la plate forme de son modèle Verso et de la Prius 3. On reconnaitra assez rapidement les lignes des deux véhicules, mais le résultat est plutôt réussi, puisqu’il nous permet de découvrir un véhicule agréable à conduire qui profite de jolies courbes aérodynamiques.

Informations techniques de la Toyota Prius+ :

Type d’hybride :Non rechargeable
Date de commercialisation :1 janvier 2012
Moteur thermique
Cylindrée :1798 cm3
Puissance du moteur thermique :99 ch - 73 kW
Carburant :Essence
Moteur électrique
Puissance du moteur électrique :82 kW - 111cv
Couple du moteur électrique :207 Nm
Performances globales
Puissance totale :136 ch - 100 kW
Emissions de CO2 :96 gr/km
Vitesse maximale :165 km/h
0 à 100 km/h11,3 secondes
Autonomie et batteries de la Toyota Prius+
Autonomie totale :800 km
Autonomie 100% électrique :3 km
Type de batteries :NiMH
Capacité des batteries :1,3 kWh
Consommation de la Toyota Prius+
Urbain:3,8 l/100km
Mixte:4,1 l/100km
Extra-urbain:4,2 l/100km
Dimensions de la Toyota Prius+
Longueur :4645 mm
Largeur :1775 mm
Hauteur :1575 mm
Poids :1500 kg
Nombre de portes :5
Places assises :7
Volume du coffre :200 - 515 dm3

Prix de la Toyota Prius+ :

Prix hors bonus32200 €
Bonus MalusBonus de 2600€
Disponibilité :1 janvier 2012

Avantages et inconvénients : l’essentiel

Points positifsPoints négatifs

- Habitabilité généreuse.
- Confort de la voiture.
- Bonnes suspensions.
- Consommation très basse.
- Bonus de 2000 €

- Finitions sans personnalisation.
- Reprise du moteur sans surprise.
- Rapport qualité prix.

Les essais au volant de la Toyota Prius+ :

Cardisiac nous fait remarquer que la nouvelle Prius+ s’intègre parfaitement dans la gamme du constructeur japonais, puisqu’on y retrouve tous ses éléments stylistiques. Elle affiche d’ailleurs la même face avant que la Prius 3. Par contre, l’arrière et son profil évoluent énormément, pour proposer l’habitacle d’une familiale de taille généreuse. À l’intérieur de cette Prius, on remarque toujours cette imposante console centrale, qui a été restylée et qui permet de libérer de la place pour les passagers arrière, mais aussi pour le coffre, puisqu’elle accueille les batteries du véhicule hybride. Pour le reste, le tableau de bord donne toujours autant d’informations, on remarquera quand même la position du levier de vitesse qui vient s’y insérer. Aucune amélioration, concernant les espaces de rangement, mais on pourra tout de même profiter d’une banquette arrière plus spacieuse du fait de l’allongement de la voiture. Les passagers bénéficieront donc de plus de place pour leurs jambes. Petite nouveauté dans cette Prius+, les sièges arrière, montés sur rails, coulissent individuellement, comme les sièges avant.

Pour TF1, cette nouvelle mouture de Prius ne déroge pas de la feuille de style Toyota. Excellent confort et silence de conduite sur route même si l’on remarque que la silhouette de cette nouvelle Prius a été considérablement rallongée. Elle gagne ainsi 13,5 cm en longueur, mais elle a aussi été élargie et rehaussée pour accueillir 7 passagers dans les meilleures conditions. On peut aussi souligner la performance de Toyota, qui a réussi à disposer sa nouvelle batterie Lion Lithium, plus légère et plus compacte, sous la console centrale avant. Le véhicule profite d’une conduite souple et agile en ville, d’ailleurs le constructeur a concentré son savoir-faire pour limiter au mieux les phénomènes de tangage et de rebonds. Par contre, sur autoroute, la voiture affiche un certain manque de nervosité, mais la puissance est tout de même suffisante pour mouvoir cette berline orientée monospace. Donc malgré des performances moins intéressantes que celles d’un diesel sur les longues distances, la Prius se rattrape en ville, grâce à son utilisation mixte qui permet d’afficher de très bons chiffres en terme d’émission de CO2.

Galerie photos de la Toyota Prius+ :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.