La ville de Paris va acquérir 400 scooters électriques

 La mairie de Paris a conclu un marché renouvelable de 1 million d’euros avec le constructeur français Eccity pour la fourniture de 400 scooters électriques Artelec 670. Les premières livraisons interviendront au mois de juin de cette année. L’Artelec 670 est présenté par Eccity comme le meilleur équivalent 125 cc de sa catégorie.

 

scooter électrique ARTELEC 670

 

La capitale française poursuit ses efforts pour l’environnement à travers la mise en œuvre du plan antipollution de février 2015. La mairie a annoncé l’attribution d’un marché de 1 million d’euros renouvelable pour la fourniture de 400 scooters électriques à la firme française Eccity. Cette dernière s’est distinguée grâce à l’Artelec 670. D’après Eccity, son modèle phare peut atteindre une vitesse de pointe de 100 km/h, propose une autonomie de 100 km tout en étant 100% électrique (3 X 100). Ces arguments et le prix du scooter électrique ont convaincu les dirigeants de la municipalité qui ont « effectué des essais routiers et mesure l’autonomie réelle du véhicule » d’après Frédéric de Maneville, directeur général d’Eccity. Les premiers scooters seront entre les mains des employés de la mairie fin juin 2016.

Encouragée par ce premier succès d’envergure, Eccity ambitionne de séduire d’autres villes françaises et européennes. « Ce succès confirme qu’aujourd’hui il (l’Artelec 670) est le meilleur scooter électrique équivalent 125 cc dans sa catégorie. Nous sommes très heureux d’avoir remporté cet appel d’offres, c’est un magnifique tremplin pour conquérir tous les marchés urbains en Europe », a expliqué le directeur général. Outre ses performances techniques, l’Artelec 670 peut s’appuyer sur le label « made in France » puisqu’il est assemblé à Grasse. Outre, la version classique, il se décline également en version cargo avec une caisse de 80 litres.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.