Tesla Motors : 2 milliards de dollars pour une nouvelle giga-usine

Porté par le succès de ses voitures 100 % électriques, Tesla Motors se lance dans la construction d’une nouvelle usine gigantesque destinée à sortir 500 000 voitures par an d’ici 2020. Tesla et ses partenaires devront investir plusieurs milliards d’euros dans l’opération, mais espèrent un retour rapide grâce à la réduction du coût de production de ses batteries électriques.

 

tesla-gigafactory

 

Le constructeur californien Tesla Motors a annoncé qu’il prévoit de lancer la construction d’une nouvelle usine baptisée « Gigafactory » d’ici la fin de cette année 2014. Cette usine sera essentiellement destinée à fabriquer des packs de batteries électriques pour les véhicules du manufacturier, dont le prochain modèle destiné au marché de masse, avec un volume de production estimé à 500 000 unités par an. La Gigafactory devrait être inaugurée en 2017 et atteindre sa pleine capacité de production en 2020. L’usine en question portera bien son nom puisque le site s’étendra sur près de 93 Ha et emploiera environ 6 500 personnes. Elon Musk, PDG de Tesla, a ajouté qu’en plus d’absorber toutes les cellules (de batterie) produites, la Gigafactory aura encore besoin d’en importer.

Coût total avoisinant les 4 milliards d’euros.

Ce projet titanesque va nécessiter un investissement compris entre 4 et 5 milliards de dollars (entre 2,92 et 3,65 milliards d’euros). Tesla a déclaré qu’il fournira lui-même environ 2 milliards de dollars (1,47 milliard d’euros) tandis que la somme restante viendra des partenaires à travers un joint-venture. Panasonic, fournisseur de batteries électriques de longue date de la compagnie californienne, devrait notamment contribuer à hauteur de 1 milliard de dollars (730 millions d’euros). Cet investissement devrait être rentabilisé à travers une diminution conséquente du coût de production des batteries électriques. Tesla a indiqué à ce sujet que « la Gigafactory devrait diminuer le coût par kWh de son pack de batterie de plus de 30% » d’ici 2018. Son emplacement reste indéterminé pour le moment, mais 4 États américains figurent sur la liste de Tesla à savoir : l’Arizona, le Nevada, la Nouvelle Mexique et le Texas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.