Audi A3 e-tron : les premiers exemplaires quittent la ligne d’assemblage

Les premiers Audi A3 Sportback e-tron sont sortis de l’usine du constructeur à Ingolstadt. Les premières livraisons interviendront comme prévu durant cet hiver 2014. Les responsables d’Audi se déclarent être prêts à hausser le volume de production du modèle si le marché le requiert.

 

audi A3 e-tron

 

Audi est parvenu à terminer le processus de fabrication et d’assemblage des premiers exemplaires de l’A3 Sportback e-tron, la version hybride rechargeable de la compacte A3, auprès de son usine d’Ingolstadt, Allemagne. Le constructeur est ainsi dans les temps pour honorer son carnet de commandes puisque les premières livraisons ont été annoncées pour cet hiver 2014. L’Audi A3 e-tron est assemblée sur la même ligne que les autres modèles de la marque à Ingolstadt à un rythme d’environ 50 unités par jour. « Nous avons débuté la production en série de l’Audi A3 Sportback e-tron durant l’automne. La plupart des travaux d’assemblage sont intégrés à la ligne de l’A3… cela montre la flexibilité et l’efficacité de nos employés et de nos gestionnaires de production », a notamment déclaré avec fierté le Dr Hubert Waltl, membre du conseil d’administration en charge de la production d’Audi.

 

Sécurité et qualité de fabrication

 

La fabrication et l’assemblage de l’Audi A3 e-tron constituent un défi permanent pour les ingénieurs et les employés du constructeur du fait des technologies utilisées, d’après Peter Kössler, directeur de l’usine d’Ingolstadt. « Travailler avec les systèmes à haute tension en production de série était un nouveau challenge pour nous, mais nous l’avons bien maîtrisé », a-t-il notamment indiqué avant d’ajouter qu’à « toutes les étapes de l’assemblage, nous (Audi) avons atteint un niveau maximum de sécurité pour les employés et de qualité pour les consommateurs ». Le Dr Waltl a quant à lui assuré que le constructeur est prêt à augmenter le volume de production de l’A3 e-tron si nécessaire. Durant le mois de septembre, ce volume était de 30 véhicules par jour avant d’atteindre les 50 unités actuelles.

 

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.