Audi Q7 hybride rechargeable : pas pour cette année d’après le constructeur

Le premier modèle hybride rechargeable diesel d’Audi, la Q7 e-tron Quattro, sera commercialisé d’ici peu, mais pas avant 2016. Le constructeur envisage par la suite de lancer d’autres modèles équipés de cette technologie considérée comme « idéale » dans le futur.

 

audi Q7 e-tron

 

L’Audi Q7 e-tron ne sera pas commercialisé cette année 2015. C’est ce qu’a précisé Ulrich Hackenberg, responsable du développement technique du conseil d’administration d’Audi, lors d’une interview réalisée par Automotive News Europe. « Pas cette année, mais dans un futur proche », a-t-il notamment déclaré avant d’ajouter que le SUV ne sera pas le seul hybride rechargeable diesel Audi prévu pour les prochaines années. Hackenberg a fait allusion à des modèles plus compacts dans le but, entre autres, de répondre aux règlementations en matière d’émission de CO2 qui sont de plus en plus strictes. L’Audi Q7 e-tron a fait sa première apparition en public lors du dernier Salon de l’auto de Détroit au mois de janvier.

Équilibre idéal

Ce haut responsable d’Audi a fait les louanges de la technologie hybride rechargeable Diesel. « D’un point de vue purement technologique, la meilleure solution (pour réduire les émissions de CO2) est l’hybride rechargeable diesel si vous considérez l’équilibre idéal entre haute performance, faible consommation et longue autonomie », a-t-il expliqué. Hackenberg a cependant concédé que la technologie hybride rechargeable à essence reste pour le moment la solution la plus viable commercialement vu le coût élevé du développement d’une technologie non polluante basée sur le diesel.

Voiture autonome

Hackenberg a également profité de l’occasion pour dresser un aperçu de la stratégie d’Audi en ce qui concerne les véhicules autonomes. Il a révélé que le constructeur proposera des modèles à haut degré d’autonomie d’ici à la fin de l’année 2016 à commencer par une A8. La voiture 100 % autonome, ne nécessitant plus la présence d’un conducteur, ne devrait toutefois pas circuler sur nos routes avant une bonne dizaine d’années selon le haut responsable d’Audi qui cite la législation parmi les principaux obstacles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.