Bolloré s’attaque au Tramway avec la Bluetram

Le groupe Bolloré a inauguré une nouvelle usine consacrée à la production d’un bus électrique à biberonnage destiné à intégrer un service de tramway. Baptisé Bluetram, ce véhicule sera sur les routes d’ici 2016 si les collectivités sont séduites.

 

bollore-bluetram

 

Après le segment des citadines électriques (Bluecar), les bus (Bluebus) et les services d’autopartage électrique (Autolib’, Utilib, Blueely et Blueclub), le groupe Bolloré a décidé de se lancer à la conquête du marché des Tramways avec la Bluetram. Ce véhicule à moitié tramway et à moitié bus électrique sera produit au sein d’une nouvelle usine à 10 millions d’euros qui a été inaugurée officiellement cette semaine à Ergué-Gabéric.

À l’instar du bus électrique de Watt System en fonction à l’aéroport de Nice, la Bluetram fonctionne grâce à un système de biberonnage qui lui octroie une autonomie quasi-illimitée. Elle se recharge en quelques secondes à chaque arrêt. Elle sera disponible en version 6 mètres (30 passagers) et 12 mètres (90 passagers).

La Bluetram sera proposée aux collectivités françaises intéressées avec les premières mises en service programmées pour 2016. Le groupe met en avant un prix de service défiant toute concurrence puisqu’un réseau de tramway utilisant 10 véhicules sur une ligne d’environ 15 km avec 15 stations coutera 30 millions d’euros. Un système classique avec à peu près les mêmes caractéristiques revient 10 fois plus cher toujours d’après Bolloré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.