MSYS : un groupe motopropulseur électrique à trois vitesses développé au Royaume-Uni

Une entreprise britannique travaille actuellement sur le développement d’une transmission multi-vitesse pour les véhicules électriques qui devrait être commercialisée avant 2017. Cette technologie dénommée MSYS pourrait améliorer l’autonomie des voitures électriques tout en augmentant leur puissance.

 

MSYS

 

La firme de consultance britannique Drive System Design (DSD) veut révolutionner le secteur des véhicules électriques en annonçant le développement d’un groupe motopropulseur électrique à transmission multi-vitesse. Baptisée MSYS, cette technologie fait partie du programme de recherche Evoque-e qui est mené par le groupe Jaguar Land Rover. Ce programme de 27 mois, lancé en octobre 2013 et financé à hauteur de 19,71 millions d’euros par le gouvernement britannique, consiste essentiellement en la fabrication de trois voitures, basées sur la Range Rover Evoque, destinées à servir de démonstrateurs pour diverses technologies avancées incluant le système de traction électrique multi-vitesse. La MSYS de DSD intègre une boite de vitesse à trois rapports et le moteur à flux axial de YASA Motors, un manufacturier de moteur électrique basé à Oxford.

10 à 15 % d’autonomie supplémentaire

Par rapport au traditionnel groupe motopropulseur à vitesse unique équipant les véhicules électriques actuels, la MSYS multi-vitesse devrait permettre un gain de l’ordre de 10 à 15 % en termes d’autonomie d’après DSD. En effet, elle permet une réduction de poids de près de 40 % et optimise l’efficacité du moteur électrique en lui permettant d’exploiter plus longtemps les régions les plus productives d’énergie. La MSYS fournit 55 kW d’énergie en continu, avec un pic à 100 kW pour une période de 60s, et plus 2 000 Nm de couple. Elle ne pèse que 55 kg et affiche un taux d’efficacité de 91%. DSD envisage une production en série de la MSYS dès le troisième trimestre de 2016 tandis que les trois démonstrateurs du programme Evoque-e seront révélés dès l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.