NEVS-Saab : une nouvelle usine en Chine

NEVS, le propriétaire de la marque suédoise Saab va implanter une usine spécialement dédiée aux véhicules électriques en Chine. La Saab 9-3 électrique devrait faire partie des modèles qui en sortiront sous peine d’être définitivement abandonnée après la suspension par le groupe chinois des activités de l’usine en Suède qui était censée la produire.

 

saab-9-3-1

 

Les fans de la marque Saab pourront-ils finalement profiter d’une nouvelle Saab 9-3 100 % électrique ? L’optimisme semble de nouveau permis après que NEVS, le groupe chinois qui contrôle la marque depuis 2012, a annoncé la construction d’une nouvelle usine consacrée aux véhicules électriques à Tianjin, en Chine. NEVS n’a pas indiqué les détails des modèles qui seront produits auprès de ces nouvelles installations. « Les modèles et les marques exacts n’ont pas encore déterminés », a ainsi expliqué une porte-parole de la compagnie à la presse. Si l’on se fie à taille de la future usine, il devrait cependant y avoir de la place pour des dizaines de modèles électriques, dont la Saab 9-3. En effet, NEVS et ses partenaires vont investir l’équivalent d’environ 175 millions d’euros pour atteindre un volume de production annuelle de 200 000 véhicules.

Il faut rappeler qu’initialement, la production de la Saab 9-3 était censée se faire en Suède auprès de l’usine de Trollhättan. NEVS a cependant décidé de suspendre les opérations l’année dernière et de se mettre sous le régime de la législation sur la banqueroute, étant dans l’incapacité d’honorer toutes les dettes de Saab. Dans ce contexte, cette nouvelle usine chinoise ressemble à une solution de la dernière chance pour la 9-3 électrique qui risque de ne plus jamais voir le jour si elle ne fait partie des modèles qui y seront assemblés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.