Nissan : une nouvelle tête pour booster les ventes de voiture électriques aux États-Unis

Nissan Amérique du Nord remanie son staff pour améliorer encore plus la visibilité et les ventes de ses modèles électriques malgré les résultats déjà honorables de la Leaf depuis son lancement. Le constructeur a choisi de confier cette lourde tâche à un de ses vétérans qui devient ainsi le nouveau directeur marketing et vente en véhicule électrique.

 

nissan-north-america-hq

 

La branche nord-américaine a annoncé la mutation de Toby Perry, un des cadres les plus anciens de la compagnie, à la tête du département du marketing et des ventes de véhicule électrique, en remplacement d’Erik Gottfried. D’après une porte-parole, l’objectif de ce remaniement est de permettre à Nissan de maintenir un rythme soutenu de commercialisation de ses modèles à zéro émission, notamment la Leaf, afin de rentabiliser au mieux des investissements qui se chiffrent à plusieurs milliards de dollars. « Avec les 20 ans de Toby chez Nissan, l’étendue de la connaissance de l’industrie qu’il apporte à son rôle sera inestimable au moment où nous visons à augmenter la visibilité de la Leaf sur les nouveaux marchés », a également déclaré Fred Diaz, un des vice-présidents de Nissan aux États-Unis.

 L’expérience avant tout

Erik Gottfried, le prédécesseur de ce nouveau directeur des ventes et du marketing des véhicules électriques de Nissan aura ainsi passé moins d’une année à son poste malgré les résultats plus que corrects de la Leaf. Le modèle électrique le plus vendu au monde s’est, en effet, écoulé à plus de 22 000 unités en 2013, ce qui lui assure la place de leader aux États-Unis avec une hausse de 130 % des chiffres de vente par rapport à 2012. En janvier 2014, la citadine 100 % électrique continue sur sa lancée sur le sol américain avec 1 252 immatriculations. Avec la nomination de Toby Perry, un homme d’expérience, Nissan espère donc faire mieux. Gottfried sera quant à lui à la direction d’un autre département.

 

Une réflexion au sujet de « Nissan : une nouvelle tête pour booster les ventes de voiture électriques aux États-Unis »

  1. Gilles Berube

    Ils veulent augmenter les ventes et au Québec on n’est pas de n’avoir. Bizarre !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.