Pile à combustible : Toyota ouvre l’accès à ses brevets

Après Tesla Motors avec les véhicules électriques, Toyota a annoncé la mise à disposition gratuite des brevets et modèles relatifs aux technologies qu’il a développées dans le domaine de la pile à combustible à l’hydrogène. 5 880 brevets sont concernés, certains pour une durée illimitée.

 

toyota mirai pile à combustible

 

Dans sa volonté d’accélérer la vulgarisation des voitures à pile à combustible à l’hydrogène, Toyota a décidé de laisser libre l’accès à près de 5 680 brevets relatifs à la technologie, dont 1 970 sur les piles, 290 sur les réservoirs à haute pression, 3 350 sur les logiciels de contrôle des systèmes et 70 sur la production et la fourniture de l’hydrogène. L’annonce a été faite cette semaine dans le cadre de l’édition 2015 de la CES (Consumer Electronics Show), aux États-Unis, et s’adresse aux constructeurs automobiles intéressés par la fabrication et la commercialisation des véhicules à pile à combustible ainsi qu’aux fournisseurs de composants et aux distributeurs d’hydrogène. Les brevets portant sur les voitures à pile à combustible, dont ceux de la Toyota Mirai, seront ainsi accessibles gratuitement jusqu’en 2020 tandis que ceux touchant la production et la commercialisation de l’hydrogène le seront de manière illimitée.

 

Modèle à suivre

 

Cette démarche adoptée par Toyota s’inscrit dans ce qui semble être sur le point de devenir une tendance dans l’industrie de la mobilité écologique. En effet, en juin 2014, Tesla Motors a également annoncé la mise à disposition gratuite des modèles et brevets de la Tesla Model S à tous les entités intéressées et de bonnes fois. Le but affiché par le constructeur californien était alors de dynamiser le développement et l’adoption de la technologie 100 % électrique. Aujourd’hui, Toyota affirme partager les mêmes ambitions, mais à l’endroit de la technologie de la pile à combustible. « Chez Toyota, nous croyons que quand les bonnes idées sont partagées, des choses géniales peuvent arriver », a notamment déclaré Bob Carter, vice-président senior en charge des opérations automobiles du géant nippon.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.