Saab : Mahindra va devenir actionnaire majoritaire

 

Malgré ses problèmes financiers récurrents, la marque Saab, propriété de NEVS depuis 2012, serait finalement sauvée. Le groupe indien Mahindra aurait accepté d’acheter la majorité des parts de NEVS et de financer les couts des opérations du constructeur suédois jusqu’à la conclusion définitive des accords.

saab 9-3

La compagnie indienne Mahindra & Mahindra a accepté de faire son entrée dans le capital de NEVS (National Electric Vehicle Sweden), propriétaire de la marque Saab depuis 2012, en tant qu’actionnaire majoritaire. L’information a été révélée par le site SaabsUnited qui cite une source proche du dossier et évoque la signature d’un mémorandum d’entente allant dans ce sens. Lars Eric Gustafsson, administrateur de NEVS, a confirmé la signature du mémorandum avec un constructeur asiatique sans préciser l’identité de ce dernier. Gustafsson a également indiqué que le nouvel actionnaire financera les couts d’opération de la compagnie jusqu’à la conclusion définitive de l’accord en janvier 2015. L’intérêt de Mahindra pour la marque suédoise n’est pas nouveau. Les rumeurs allant dans le sens de son entrée du capital de NEVS ont circulé depuis le mois d’octobre.

Une dernière chance pour la 9-3 électrique

Si cette information venait à être confirmée, il s’agit pour Saab d’une nouvelle chance pour enfin commercialiser la nouvelle 9-3 et sa version 100% électrique, attendue par les fans depuis 2010 et la présentation du concept 9-3 ePower au Mondial de Paris. Gustafsson a également admis être en discussion avec un autre constructeur asiatique pour former un joint-venture pour le développement de nouveaux véhicules. Ce constructeur pourrait être le groupe chinois Dongfeng Motors. NEVS a dû cesser toute activité de production en mai de cette année à cause de problèmes financiers récurrents. Il a alors demandé à la justice suédoise un moratoire pour le paiement des dettes de ces créanciers. Ce dernier a expiré le 29 novembre dernier, mais NEVS a obtenu une énième extension de 3 mois pour finaliser la restructuration de Saab et conclure les négociations pendantes avec les nouveaux investisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.