Salon de Pékin 2014 : un concept hybride préfigurant la Q4 chez Audi

Audi a publié trois esquisses d’un nouveau concept qu’il va présenter durant le Salon de Pékin 2014. Pressenti comme étant le prototype de la future Q4, ce crossover sera doté d’une motorisation hybride et possède toutes les armes pour s’imposer sur son segment de marché en cas de production.

 

 Audi praesentiert die Studie auf der Peking Motor Show 2014.

 

À quelques jours de l’ouverture du Salon international de l’automobile de Pékin, Audi a dévoilé les premières esquisses d’un concept car prenant la forme d’un crossover via les réseaux sociaux. Le modèle en question n’a été ni nommé, ni décrit par le constructeur allemand, mais au vu de son design, notamment son pavillon en arc de cercle, et de ses dimensions, il est fort probable qu’il s’agisse du concept de la future Q4. Plus compacte qu’une Q5 classique, et visiblement plus grande que la Q3, ce crossover 5 portes arbore les traits de design de la TT surtout à l’intérieur avec sa planche de bord et ses sièges sportifs. Ce n’est pas la première fois que la marque aux anneaux a recours aux teasers pour attirer l’attention des observateurs. En décembre 2013, elle a ainsi publié quelques esquisses d’un nouveau concept e-tron qui n’était autre que l’Allroad Shooting Break présenté à Détroit un mois plus tard.

 

Moteur hybride de 400 chevaux ?

 

Audi communiquera plus d’informations sur ce concept crossover à partir du 20 avril 2014, date d’ouverture du rendez-vous automobile chinois. Quoi qu’il en soit et s’il s’agit bien de la future Q4, dont la commercialisation est attendue pour 2015, le constructeur disposera d’une arme redoutable pour s’imposer dans la catégorie des crossovers hybrides. En effet, ce marché n’est actuellement occupé que par la Peugeot 3008 et la Kia Soul qui n’est pas encore commercialisée en Europe. Dans ce contexte, une Q4 hybride aurait de quoi séduire puisqu’elle devrait être basée sur la plateforme Volkswagen MQB et profiter d’un groupe motopropulseur similaire à celui installé sur l’Allroad Shooting Break. Ce dernier consiste en un bloc électrique de 2 litres associé à deux moteurs électriques. L’autonomie en tout électrique est de 50 km et la puissance développée peut atteindre les 400 chevaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.