Toyota Mirai : 200 commandes à ce jour

Toyota compte aujourd’hui 200 commandes pour son premier modèle à pile à combustible. Ces premières Mirai sont destinées à des agences gouvernementales et à des professionnels. Le véhicule étant prévu pour une production très limitée, une longue liste d’attente est attendue en cas de demande plus importante.

 

toyota mirai pile à combustible

 

Alors que la Toyota Mirai devrait être commercialisée d’ici quelques jours au Japon, et en 2015 en Europe et aux États-Unis, le constructeur nippon a annoncé qu’il enregistre actuellement 200 commandes pour la berline à pile à combustible. Ce chiffre est loin d’être impressionnant, mais Toyota a déjà indiqué auparavant que la Mirai sera produite en petite quantité pour éviter une surproduction et pour adapter l’offre à la demande. « Chaque unité est prudemment fabriquée avec le plus grand soin. Alors, le volume de production pourrait être limité », a notamment déclaré Masamoto Maekawa, vice-président exécutif de la compagnie pour les ventes domestiques. Ce dernier a par la suite précisé que ces 200 premières commandes seront livrées au gouvernement et à des flottes d’entreprise.

10 unités produites par jour

La Toyota Mirai sera assemblée auprès de l’usine de Motomachi près de Toyota City, là où a été secrètement fabriquée entre 2010 et 2012, la Lexus LFA, un autre modèle à production très limitée. Pour la Mirai, Toyota estime que le rythme de production ne devrait pas dépasser les 10 véhicules par jour et prévoit déjà une liste d’attente en cas de forte demande. Une telle limite est due au fait que la voiture à pile à combustible à l’hydrogène sera assemblée à la main pour s’assurer d’une qualité de fabrication irréprochable et pour répondre aux particularités du montage du réservoir d’hydrogène. Avant l’arrivée de la Toyota Mirai, les employés de l’usine Motomachi ont été occupés par la construction de vélos en fibre de carbone.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.