Union européenne : de nouveaux objectifs d’émission de CO2 attendus pour ce mois de décembre

La Commission européenne se penchera durant ce mois de décembre sur les grandes lignes des objectifs d’émission de CO2 qu’elle compte imposer à partir de 2025. Le nouveau taux d’émission devrait être compris entre 68 et 78 g/km. Les constructeurs tentent quant à eux de repousser la prochaine échéance après 2021 à 2030.

 

commission européenne émission de CO2

 

Ce mois de décembre 2014 pourrait être décisif pour l’industrie automobile. En effet, la Commission européenne fournira des indications claires sur les limitations d’émission de CO2 qu’elle compte instaurer après l’expiration de la prochaine période qui débutera en 2021. Pour rappel, les constructeurs devront ramener le taux d’émission moyen de leur flotte à 95g/km à partir de 2021, contre 132 g/km depuis 2012. Les prochains objectifs devront être fixés pour 2025, mais certains dirigeants de l’industrie font pression pour repousser cette échéance à 2030 au vu des milliards d’euros d’investissement requis par le développement des nouvelles technologies permettant de réduire les émissions de CO2. Martin Winterkorn, PDG de Volkswagen, premier constructeur mondial en termes de chiffres d’affaires, a notamment demandé plus de temps et déclaré craindre que des restrictions trop strictes et trop prématurées soient fatales à plusieurs compagnies.

Moins de 78 g de CO2/km

Les nouvelles restrictions de 2025 ou 2030 devraient être comprises entre 68g/km et 78 g/km d’après les chiffres indicatifs approuvés par le parlement européen en 2013. Les analystes estiment quant à eux qu’un objectif de 75g/km pour 2030 serait le plus probable compte tenu des rapports de force entre constructeurs et décideurs européens. Quoi qu’il en soit, un tel taux d’émission de CO2 rend le recours à l’électrification, ou au moins à l’hybridation, incontournable. « La prochaine étape pour la mise en conformité avec les objectifs sera une très grande étape puisqu’elle implique une électrification significative des groupes motopropulseurs », a notamment indiqué Arndt Ellinghorst, analyste chez Evercore ISL, cité par Automotive News.   La première réunion entre le Commission et les acteurs de l’industrie automobile est programmée pour le 9 décembre2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.