BlueIndy : lancement en septembre et expansion en vue

Annoncée depuis 2014, la BlueIndy d’Indianapolis devrait enfin être opérationnelle en septembre de cette année d’après un haut responsable du service. En cas de succès, d’autres villes américaines pourraient suivre l’exemple d’Indianapolis et adopter le service d’autopartage de Bolloré.

 

blueindy-indianapolis

 

Après des mois de tensions et de négociations entre Bolloré et les décideurs de la municipalité d’Indianapolis, le service BlueIndy devrait être opérationnel à partir du mois de septembre prochain. C’est ce que rapporte le magazine Autoblog Green qui s’est entretenu avec Blake Richmond, un haut responsable de BlueIndy, cette semaine. La première station du service d’autopartage importé par le groupe Bolloré a été ouverte en 2014, mais le lancement a été repoussé à plusieurs reprises à cause d’une mésentente persistante parmi les autorités de la ville d’Indianapolis notamment sur l’investissement nécessaire qui s’élève à 50 millions de dollars (environ 44 millions d’euros).

Richmond a indiqué qu’entre 30 et 35 stations seront ouvertes au moment du lancement avec 5 places de parking gratuites disponibles, 5 bornes de recharge et 3 Bluecar par station. Il a affiché une confiance inébranlable quant au succès du service à Indianapolis en se basant sur le fait que l’intérêt des conducteurs augmentera au fur et à mesure qu’ils se rendront compte de la somme d’argent qu’ils pourront économiser grâce à BlueIndy. Richmond est même allé jusqu’à évoquer une possible expansion du service auprès de plusieurs autres villes américaines, dont Los Angeles. Ces municipalités suivent avec attention l’évolution de la situation à Indianapolis et devraient se décider à se lancer si les choses s’y passent bien.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.