Pile à combustible : Toyota prévoit d’augmenter sa capacité de production pour la Mirai

Malgré les prévisions pessimistes, Toyota anticipe une forte demande qui devrait dépasser sa capacité de production actuelle pour son premier modèle à pile à combustible Mirai. La firme nippone devrait ainsi injecter près de 134 millions d’euros pour étendre ses installations et tripler son volume de production d’ici à la fin de l’année 2015.

 

toyota mirai

 

Toyota va investir 20 milliards de yens (environ 134 millions d’euros) pour tripler la capacité de production des installations qui accueillent la Toyota Mirai. Cette information a été divulguée par le quotidien économique Nikkei. Ce dernier avance que le constructeur aurait pris cette décision pour répondre à une importante demande de la part du secteur public et des professionnels. Toyota s’attendrait notamment à ce que les commandes dépassent sa capacité de production annuelle actuelle de 700 unités. 400 exemplaires devraient être écoulés au Japon d’ici à la fin 2015 alors que la berline à pile à combustible arrivera également sur les marchés américains et européens durant la seconde moitié de cette même année.

Liste d’attente évitée

La semaine dernière,  Masamoto Maekawa, vice-président exécutif de la compagnie pour les ventes domestiques, a déclaré que Toyota comptait 200 commandes pour la Mirai et que vu la capacité de production actuelle des installations de Aichi, au Japon, une liste d’attente était à prévoir. Il semble alors que le constructeur nippon ait décidé de remédier à cette situation pour ne pas frustrer une demande encore hésitante à cause du faible déploiement des infrastructures de recharge en hydrogène. À la fin des travaux avant la fin de l’année 2015, l’unité de production des réservoirs d’hydrogène et des piles d’Aichi devrait compter 2 lignes supplémentaires. L’usine d’assemblage sera également rénovée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.