Seconde vie pour les batteries électriques : BMW collabore avec Vattenfall

BMW et la compagnie Vattenfall ont annoncé leur collaboration pour la mise en œuvre d’un programme de recherche destiné à donner une seconde vie aux batteries utilisées par les modèles électriques du constructeur. Les batteries « recyclées » devraient être exploitées sur des stations de charge solaire dans un premier temps.

batterie

Le constructeur de Wolfsburg a donc choisi de s’allier au leader suédois de l’électricité Vattenfall pour son programme « Second life batteries ». Le projet est ambitieux et BMW croit en la possibilité d’une réutilisation des batteries qui ne sont plus adaptées aux voitures électriques issues des programmes Mini-E et Active-E. Ulrich Kranz, vice-président de BMW i, a ainsi expliqué que le groupe développe une stratégie globale et à long terme pour exploiter ces batteries sur des applications stationnaires. Les options sont nombreuses, mais BMW et Vattenfall vont se concentrer, en premier lieu, sur des stations de recharge solaire pour véhicules électriques. Les batteries serviront à accumuler l’électricité fournie par les rayons du soleil, ce qui devrait accélérer le temps de charge. Des cellules lithium de la flotte Mini-E sont, par ailleurs, déjà utilisées pour alimenter l’ « Efficiency House Plus » à Berlin tout comme le premier programme de démonstration de voiture électrique de BMW.

80% de capacité de stockage restante

Le programme « Second Life Batteries » de BMW n’est pas une initiative isolée puisqu’il entre dans le cadre d’une course à laquelle participent les principaux constructeurs et chercheurs engagés dans le secteur des modes de transport écologique. Ainsi, General Motors dispose déjà d’une première gamme de batteries de stockage basées sur la réutilisation des cellules issues de son modèle hybride phare « Volt ». Le Centre de Recherche Basque a également lancé le projet « Batteries 2020 » qui vise à transformer les batteries inadaptées aux voitures électriques en accumulateurs pour énergie renouvelable. Il faut noter que les batteries conservent une capacité de stockage de l’ordre de 80% du niveau initial après 10 ans d’utilisation sur un véhicule électrique. Les programmes destinés à leur offrir une seconde vie, notamment celui de BMW et de Vattenfall, ont ainsi de l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.