Hyundai Ioniq hybride

Hyundai Ioniq hybride

Première berline essence-électrique du constructeur sud-coréen commercialisée en Europe, l’Hyundai Ioniq hybride a su séduire les clients européens par sa silhouette originale, mais sobre et élégante, l’insonorisation quasi-cathédrale de son compartiment moteur, son habitabilité ainsi que la haute qualité de ses équipements d’aide à la conduite et à la sécurité. D’ailleurs, devenue un véritable phénomène, la Coréenne a été élue compacte de l’année par les Trophées Argus 2017 et s’est écoulée à plus de 60.000 exemplaires à travers le monde.

Commercialisée depuis fin 2016, l’Ioniq hybride a également été confirmée comme étant la meilleure solution pour une mobilité écoresponsable sans pour autant négliger le plaisir de conduire. Néanmoins, loin de s’être reposé sur ses lauriers, le géant de Séoul a décidé d’offrir à son modèle phare bénéficie d’une cure de jouvence à mi-carrière pour remoderniser son allure et lui offrir plus d’ergonomie.

À l’extérieur, cette remise à niveau reste néanmoins discrète. On retrouve ainsi une Ioniq hybride au design toujours subtil et rationnel avec une face avant très épurée ainsi que des baguettes chromées horizontales et à volets actifs. Néanmoins, on peut noter de petit changement au niveau de la calandre qui est désormais cerclée de chromes avec une grille en cascade à effet 3D. On remarque également de nouveaux feux diurnes ainsi que des boucliers redessinés. Pour les modèles dotés de phares et feux full LED, ils arboreront en plus de nouvelles signatures lumineuses.

Les principales évolutions de cette Ioniq restylée se concentrent donc, dans l’habitacle. En effet, celui-ci se dote de nouvelles fonctions pratiques. Ainsi, la planche de bord se voit radicalement transformé et  intègre, désormais, des boutons tactiles pour le chauffage et la climatisation. Mais surtout un écran tactile flottant haut perché de 10,25 pouces pour les variantes les mieux dotées au lieu de 7 pouces. Cet écran inclut un système de reconnaissance vocale, des mises à jour par liaison radio (OTA pour Over The Air), les compatibilités Android Auto et Apple CarPlay et une fonction Multi-Bluetooth jamais vue. De même, les aérateurs ne sont plus disposés de chaque côté et profitent pour migrer sous cet écran. L’ensemble fait ainsi, plus moderne et plus qualitatif.

Et ce n’est pas tout ! Cette version restylée embraque de nouvelles technologies. Notamment, les services de télématique embarqués BlueLink. Mais aussi les systèmes d’aide à la conduite et de sécurité active SmartSense pour une expérience de conduite confortable et sûre ainsi que des systèmes d’info divertissement de toute dernière génération. En option, d’autres dispositifs offrent à cette Ioniq restylée encore plus de technologie. Notamment avec le régulateur de vitesse avec reconnaissance des panneaux. Côté mécanique, l’apparition du mode eco+ et l’arrivée de palettes au volant permettant de régler l’intensité de la récupération d’énergie au freinage démarque cette version de l’ancienne. La présence de ces palettes permet ainsi une conduite à une pédale.

Informations techniques de la Hyundai Ioniq hybride :

Type d’hybride :Non rechargeable
Date de commercialisation :1 juillet 2019
Moteur thermique
Cylindrée :1580 cm3
Puissance du moteur thermique :105 ch - 78kW
Carburant :Essence
Moteur électrique
Puissance du moteur électrique :32 kWh - 43.5 ch
Couple du moteur électrique :170 Nm
Performances globales
Puissance totale :141 ch- 103,6 kW
Emissions de CO2 :79 gr/km
Vitesse maximale :185 km/h
0 à 100 km/h10.8 secondes
Autonomie et batteries de la Hyundai Ioniq hybride
Autonomie totale : km
Autonomie 100% électrique : km
Type de batteries :Lithium-ion
Capacité des batteries :1.56 kWh
Consommation de la Hyundai Ioniq hybride
Urbain:4.2 l/100km
Mixte:4.0 l/100km
Extra-urbain:4.1 l/100km
Dimensions de la Hyundai Ioniq hybride
Longueur :4470 mm
Largeur :1820 mm
Hauteur :1450 mm
Poids :1436 kg
Nombre de portes :5
Places assises :5
Volume du coffre :443 dm3

Prix de la Hyundai Ioniq hybride :

Prix hors bonus
Bonus Malus
Disponibilité :1 juillet 2019

Avantages et inconvénients : l’essentiel

Points positifsPoints négatifs

- Voiture souple,
- Bonne tenue de route,
- Bon freinage,
- Design plaisant
- Puissance convaincante
- Confort de conduite

- Petit bruit de roulement
- Volume du coffre

Les essais au volant de la Hyundai Ioniq hybride :

Bien que la nouvelle Ioniq hybride n’a pas encore bénéficié d’essai officiel, d’après les spécialistes, cette version restylée a tout d’une bonne berline compacte hybride. En effet, selon Auto moto, elle offre des aptitudes routières convaincantes. En effet, grâce à son moteur d’une puissance combinée 141 ch et le système de freinage régénératif, les premiers kilomètres avalés sont agréable et parcouru à faible allure en mode 100 % électrique. La transmission à engrenage conventionnelle au lieu qui permet une meilleure réactivité et contribue également à un confort de conduite améliorée. Ajouter à cela, l’excellent confort et la souplesse des suspensions. Selon Auto Moto, la Hyundai Ioniq hybride revisitée est également une berline très polyvalente aussi bien pour les trajets quotidiens que les voyages. D’autant plus que la boite automatique à double embrayage contribue largement à la réduction de sa consommation. Les suspensions jouent bien leur rôle en toute occasion prévenante.

La Coréenne ne manque pas non plus d’attractivité stylistique notamment avec sa ligne fluide, sa face avant douce et paisible, le capot plongeant, le surface vitre et minimaliste ainsi que le pavillon fuyant à l’arrière qui lui un petit aspect sportif. Dans l’habitacle, le rembourrage des sièges en cuir à réglage électrique ainsi que le plateau de bord retravaillé offrent également un confort à bord haut de gamme.

Performance Drive voit également la nouvelle Ioniq hybride comme une voiture agréable à conduire avec une bonne tenue de route et une qualité de roulement satisfaisante. Le silence de fonctionnement et l’absence de bruit aérodynamique participent également à un confort de conduite optimisé. Il note néanmoins, un petit bruit de roulement assez dérangeant.

Kelley Blue Book confirme également l’Ioniq hybride restylée comme une excellente compacte hybride. Elle a en effet, suffisamment de puissance pour une conduite quotidienne et offre une transition motrice-moteur très douce. Le freinage est également bien linéaire malgré quelques crissements de pneu. KBB félicite également l’excellente finition de l’intérieur et plus particulièrement les commandes intuitives et ergonomiques. Le confort à bord est également assuré avec des espaces aux places arrière généreux et le rembourrage bien pensé des sièges. Le seul petit bémol : le volume du coffre très moyen.

Galerie photos de la Hyundai Ioniq hybride :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.