Volvo XC90 T8 Twin Engine

Après le lancement de la V60, Volvo a introduit la XC90 T8 Twin Engine, leur deuxième modèle de voiture hybride rechargeable. Comme l’indique le nom « Twin Engine », la XC90 est équipée de deux moteurs, l’un thermique et l’autre électrique. Le moteur thermique, situé sous le capot avant, est doté d’un turbo et d’un compresseur, lui conférant une puissance de 320 chevaux.

De son côté, le moteur électrique, installé sur l’essieu arrière, développe 87 chevaux. Ainsi, la Volvo XC90 T8 Twin Engine dispose d’une puissance combinée de 407 chevaux, lui permettant d’effectuer le 0 à 100 km/h en seulement 5,6 secondes.

En termes de design, la XC90 arbore une silhouette attrayante et des dimensions imposantes, mesurant près de 5 mètres de long et 2 mètres de large. Son allure remarquable n’est pas la seule caractéristique qui la distingue. En effet, son habitacle bénéficie d’une finition soignée et de matériaux haut de gamme. On pourrait même dire que Volvo surpasse certains de ses concurrents à ce niveau.

Depuis son lancement en France au printemps 2015, la Volvo XC90 T8 Twin Engine a connu plusieurs évolutions, dont un restylage en 2018 et des mises à jour de ses batteries en 2017 et 2019. Ces améliorations ont permis d’augmenter son autonomie électrique jusqu’à 47 km.

En ce qui concerne la motorisation, la XC90 hybride rechargeable associe un moteur thermique de 320 ch à l’avant et un moteur électrique de 87 ch à l’arrière. En 2019, la puissance du moteur thermique a été réduite à 303 chevaux, portant la puissance totale à 390 chevaux. Malgré cela, la XC90 PHEV conserve une accélération impressionnante, avec une vitesse maximale de 230 km/h.

Pour optimiser l’efficacité énergétique, la Volvo XC90 propose cinq modes de conduite, dont le mode Hybrid par défaut, le mode Pure 100% électrique, le mode Power pour maximiser les performances, le mode AWD pour activer les quatre roues motrices et le mode Save pour préserver l’autonomie de la batterie.

En termes de consommation, la Volvo XC90 affichait initialement une moyenne NEDC de 2,1 l/100 km, soit l’équivalent de 49 g CO2/km. En 2019, cette consommation est passée à 2,3 l/100 km, pour 52 g/km de CO2.

La capacité de la batterie lithium-ion a évolué au fil des années. Au départ, le SUV scandinave offrait une capacité énergétique de 9,2 kWh et une autonomie électrique de 43 kilomètres sur le cycle NEDC. En 2017, la capacité est passée à 10,4 kWh pour 45 km d’autonomie électrique, puis à 11,6 kWh en 2019 pour 47 km d’autonomie.

En mode électrique, la Volvo XC90 peut atteindre une vitesse maximale de 125 km/h. Pour recharger la batterie, comptez 3 heures et demie sur une prise standard pour les modèles 2015 à 2017, et 4 heures pour les modèles suivants. Depuis 2017, la charge sur câble Type 2 est également possible en option, avec une puissance de 3,7 kW, soit entre 2h30 et 3h de charge.

La Volvo XC90 hybride rechargeable est proposée en plusieurs niveaux de finition, dont les tarifs varient en fonction de l’année et des équipements. La batterie est garantie 8 ans ou 160.000 km.

En résumé, la Volvo XC90 T8 Twin Engine se distingue par sa puissance, son design élégant, ses finitions soignées et son autonomie électrique en constante amélioration. Cette voiture hybride rechargeable est un choix judicieux pour ceux qui recherchent à la fois performance et efficacité énergétique.

Informations techniques Volvo XC90 T8 Twin Engine

Année201520172019
Prix79 500 €81 300 €80 900 €
MotorisationHybride rechargeableHybride rechargeableHybride rechargeable
CatégorieSUVSUVSUV
Places555
Capacité batterie9,2 kWh10,4 kWh11,6 kWh
Autonomie électrique (NEDC)43 kmN/AN/A
Connecteur ACType 2Type 2Type 2
Puissance max. AC3,7 kW - Monophasé3,7 kW - Monophasé3,7 kW - Monophasé
Longueur4950 mm4950 mm4950 mm
Largeur1931 mm1931 mm1931 mm
Hauteur1775 mm1775 mm1775 mm
Empattement2984 mm2984 mm2984 mm
Volume du coffre640 L640 L640 L
Coefficient de traînée (SCx)0.950.950.95
Poids à vide2199 kg2199 kg2199 kg

Avantages et inconvénients : l’essentiel

Points positifsPoints négatifs

–Performances.
–Esthétique.
–Habitabilité.
–Agrément de conduite.

–Prix élevé.
–Lourde.
–Encombrante.

Les essais au volant de la Volvo XC90 T8 Twin Engine :

D’après Vroom, la puissance de la Volvo XC90 T8 Twin Engine se fait bien ressentir durant les accélérations. Sauf qu’à cause de sa taille, son poids et le son qu’elle produit, les envies d’appuyer sur le champignon se font rares. En fait, on préférerait même une conduite douce. C’est d’ailleurs, un style de pilotage qui convient très bien à la XC90 pour profiter de son confort exceptionnel, de son silence ou sa stéréo. Pour ce qui est de la consommation, en rechargeant à la maison et au bureau, les trajets courts s’avalent sans consommer du carburant. D’un autre côté, avec le mode hybride et en rechargeant tous les 50 km, la consommation affiche une moyenne inférieure à 7 l/km. Vroom dit qu’avec de longs trajets, on pourrait facilement monter à 2 litres de plus. Quoi qu’il en soit, la Volvo XC90 T8 Twin Engine est une belle voiture hybride sportive et confortable.

Durant son essai de la XC90 T8 Twin Engine, Caradisiac savait déjà que l’hybride consommerait plus que les 2,1 l/100 km annoncés par Volvo. En fait, une consommation de 7,2 l sans plomb sur 100 kilomètres est déjà un beau résultat pour un 4×4 de 2,3 tonnes. Qui plus est, la voiture est dotée d’une puissance remarquable et d’une autonomie satisfaisante. Par ailleurs, le mode électrique est silencieux et offre des performances correctes. Quant au mode hybride, il est parfaitement souple et transparent. Un autre point positif, doubler un autre véhicule se fait avec aisance malgré la taille et le poids cet hybride. Aussi comme les batteries de la Volvo XC90 T8 Twin Engine se situent dans le tunnel central, l’habitacle est suffisamment grand pour accueillir 7 passagers.

Galerie photos de la Volvo XC90 T8 Twin Engine :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *